Un peu d’histoire

Moissac,  constituée en bourg monastique, s’est sans doute développée à l’ombre de la grande abbaye Saint-Pierre dont la légende nous dit qu’elle fut fondée par le roi Clovis. 

 

Ce monastère bénédictin fut au cours du Moyen-Age une des plus importantes communautés religieuses du monde occidental chrétien. En témoignent les vestiges d’époque romane de ses bâtiments conservés : le cloître et l’église abbatiale avec son célèbre tympan.

Au XVe siècle, Moissac est déjà une cité importante du Quercy : son port sur le Tarn est très actif et de nombreuses embarcations emportent vers Bordeaux divers produits mais surtout du vin et des farines produites dans les grands moulins locaux. C’est au XVIIIème siècle que ce commerce fluvial atteindra son apogée : la plupart des grands hôtels particuliers des rues principales du centre ville datent de cette époque.

 

La Révolution met un terme à la vie de l’abbaye Saint-Pierre et voit la création de la Commune. La fin du XIXème siècle connait un bouleversement dans l’agriculture traditionnelle des coteaux moissagais : les vignes à vins plantées depuis des siècles vont devenir des vignes à chasselas. Ce raisin blanc de table va rapidement gagner rapidement ses lettres de noblesse et détient depuis 1971 l’appellation AOC – Appellation d’Origine Controlée du Chasselas de Moissac.

 

En 1930, de graves inondations détruisent des quartiers entiers dont la reconstruction contribuera à modifier profondément l’aspect de la cité. Dans les années 1960, l’apparition du quartier neuf du Sarlac développera la ville sur son flanc et correspond à la dernière étape importante de l’évolution de la ville.

Grande ville touristique, Moissac est également le berceau de nombreux hommes de lettre et poètes, Camille Delthil (1834-1902), Louis Allanche (1868-1943), Louis Gardes (1874 – 1943) et bien d’autres encore. Moissac est aussi la patrie du célèbre Firmin Bouisset (1859-1925), qui immortalisa de nombreuses marques grâce à ses nombreuses affiches publicitaire telles que Chocolat Meunier, les biscuits LU, la chicorée Leroux, le papier JOB, les cubes Maggi…