“Bouger pour s’en sortir” intervient au centre de loisirs du Sarlac

Ce mercredi après-midi, l’association “Bouger pour s’en sortir” est intervenue auprès des enfants du centre de loisirs.

Dans le cadre du plan “Quartiers d’été” et le centre de loisirs se situant en Quartier Prioritaire de la Ville, l’association montalbanaise “Bouger pour s’en sortir” est intervenue gratuitement auprès des enfants ce mercredi après-midi.
Pour la troisième demie-journée cette semaine, c’était cette fois le tour des 6-7 ans de participer à l’activité proposée par Laurent et Lucie, les deux intervenants.
Le programme se divise en deux parties : une activité physique et pédagogique avec un écran projeté interactif et une session de tchoukball.

Une projection pour des activités physiques et pédagogiques

En possession de l’outil depuis maintenant un an, les intervenants nous expliquent le fonctionnement. Il s’agit d’un rétroprojecteur projetant sur le mur une tablette avec laquelle on peut interagir avec un ballon ou avec les mains. De nombreuses activités sont disponibles, selon les besoins et les âges : de l’activité physique, des mathématiques, du français…
Les exercices proposés permettent aux enfants de développer plusieurs compétences : la motricité, le calcul, la communication, la coopération, le travail en équipe…tout en s’amusant évidemment.
Divisés en deux groupes, les enfants démarrent leurs exercices avec le jeu de cible. Chacun, muni d’un ballon, doit viser une cible apparaissant à l’écran. Un tir réussi = 1 point. Mais attention, Laurent est là pour veiller au grain. Ici, pas de compétition, l’objectif est que chacun s’améliore individuellement et que l’on s’entraide.
Pour cela, le duo propose également des jeux d’équipe où la victoire se joue grâce à la coopération et la communication entre tous ses membres. De même pour le jeu suivant : une opération est affichée et le tireur doit viser le bon résultat pendant que ses petits camarades l’aident dans ses calculs mentaux. Et étonnamment, des maths, là, ils en redemandent !

Une partie de tchoukball ?

Ensuite, on passe dehors pour une partie de tchoukball. Là, les enfants sont d’abord invités à s’approprier le ballon avec différents exercices de manipulation pour mieux appréhender l’objet. Après quelques échauffements, on passe au tchoukball. Accessible à tous, il s’agit de faire rebondir le ballon dans une cage qui n’est autre qu’une sorte de trampoline incliné.
Là encore, les petits apprentis apprennent à s’écouter, échanger et travaillent leur cohésion d’équipe.

Un après-midi qui semble avoir été très apprécié par les enfants qui se sont montrés très investis dans ces activités.