Politique de la Ville : Moissac, ville prioritaire

Grâce à son patrimoine historique, la commune de Moissac est une ville riche de culture, et son patrimoine est reconnu par l’UNESCO.

La commune est également reconnue Grand Site Midi-Pyrénées. C’est une ville qui a de nombreux atouts : activité touristique, culture fruitière, Chemins de Compostelle… C’est également une ville qui brille par sa mixité.

Mais comme toutes les villes de France, Moissac subit l’impact de la crise économique, qui se traduit par une augmentation de la précarité. C’est ainsi que, depuis début juillet 2014, le territoire de Moissac est reconnu éligible à la Politique de la ville pour deux de ses quartiers : le quartier Centre Ville et le quartier du Sarlac.

Voir en plein écran

 

La Politique de la Ville est un dispositif de l’Etat permettant de réduire les inégalités territoriales. Un seul critère : le revenu des habitants.

Être éligible au contrat de ville signifie donc que le quartier Centre Ville et le quartier du Sarlac font partie des quartiers les plus pauvres en France. Pour notre territoire, cela signifie qu’il y a un risque, pour l’avenir, de décohésion sociale et de déséquilibre territorial.

Être éligible au contrat de ville est un atout : ceci permet de ré analyser les enjeux du territoire avec l’ensemble des partenaires et acteurs (conseil général, conseil régional, services de l’Etat, la CAF, Caisse des dépôts et consignations, les organismes HLM, les sociétés d’économie mixte mentionnées à l’article L. 481-1 du code de la construction et de l’habitation, les organismes de protection sociale, les chambres consulaires et les autorités organisatrices de transport, etc. Les financements de la politique de la ville viendront en renfort du droit commun, afin de rééquilibrer le territoire.

Une innovation : les textes qui régissent la politique de la ville prévoient la création de Conseils Citoyens sur chacun des quartiers (donc 2 à Moissac), composés à 50 % d’habitants et à 50 % d’acteurs de la société civile (associations, entreprises…). Ces conseils citoyens sont associés aux différentes étapes de la construction, le suivi et l’évaluation du contrat de ville.

 

Pour être simple, le contrat de ville est le cadre qui organise l’articulation des compétences de chacun de ses signataires, pour aboutir à un projet permettant de recréer un équilibre entre les différents quartiers.

La politique de la ville porte sur 4 piliers : la cohésion sociale, le cadre de vie et la rénovation urbaine, le développement de l’activité économique et de l’emploi, les valeurs de la République et la Citoyenneté.

A ces 4 piliers doivent être intégrés les trois axes transversaux : égalité femme/homme, jeunesse et lutte contre les discriminations.

La signature du contrat de ville devant être réalisée en juin 2015 au plus tard, les services de la ville et de la Communauté de Communes (portant le contrat de ville), les services de l’Etat et l’ensemble des partenaires institutionnels du contrat de ville ont organisé une réunion de travail début février.

Consulter le contrat de ville 2015-2020

 

Historique de la démarche de concertation

 

2017

2016

2015

2014